Griffonnages

Blog de Michel Brouyaux /// Pourquoi ce blog ?

CETA, quand l’Europe déraille

manif-cetaEn octobre dernier, au terme (provisoire) de la saga CETA qui avait vu la Wallonie résister à toutes les pressions et à toutes les menaces, Paul Magnette nous avait promis un livre « qui dirait tout ».

Il a tenu parole : CETA, quand l’Europe déraille vient de paraître aux éditions Luc Pire, et il se lit comme un roman (désolé pour le cliché !). Lire la suite »


L’absente, de Lionel Duroy

9782260029229Depuis « Le Chagrin », j’attends toujours avec gourmandise le nouveau livre de Lionel Duroy.

Cette fois, le narrateur, Augustin, subit – littéralement – un nouveau déménagement : il doit vendre sa maison, suite à son divorce, et cette catastrophe lui en rappelle une autre, vécue dans son enfance, quand les huissiers avaient chassé toute sa famille de son appartement.

Peut-être pour se distraire de cette perte, il entame, le coeur en charpie, un périple un peu désordonné vers divers lieux qui l’avaient charmé naguère. Lire la suite »


Et j’entendrai comme l’écho de la voix d’Angelo

bois-cazier-2-696x567

Le 8 août 1956, à 8h10, un incendie se déclare dans la mine du Bois du Cazier, à Marcinelle. Ce sera une des plus grandes catastrophes civiles en Belgique: 262 morts,dont de très nombreux travailleurs immigrés italiens.
Du 8 au 22 août, une centaine de sauveteurs risqueront tout, dans l’enfer de la chaleur et des gaz mortels, pour tenter de ramener leurs camarades à la surface.

Dans un livre bouleversant qui vient de paraître, Marcel Leroy rend hommage à celui qui restera le symbole de ces hommes courageux: Angelo Galvan, dit «Le Renard» («Là où l’air passe, le Renard passe»). Retraçant le parcours de l’homme — d’abord simple mineur, puis partisan en Italie, enfin «chef porion»­ —, Marcel Leroy, qui l’a longuement rencontré bien des années plus tard, nous fait en même temps revivre le drame.

Lire la suite »


Comment devient-on un écrivain engagé ?

jennar_malrauxDans ma jeunesse, on nous faisait étudier « La Condition humaine ». Avec quelques autres, (notamment, si j’ai bonne souvenance, le Bernanos des « Grands cimetières sous la lune » ), Malraux était pour nous le type-même de l’écrivain engagé.

Il ne l’a pas toujours été. Né dans un milieu relativement modeste, André Malraux est, en 1923, un dandy. En dépit des efforts de son épouse Clara pour l’intéresser à la question sociale, il n’aime rien tant que briller dans les salons où, tiré à quatre épingles, il éblouit son monde par son esprit et sa vaste culture.

Il part avec Clara en Indochine le 13 octobre 1923, à 22 ans. Quand il en revient, deux ans plus tard, il est devenu un compagnon de route des révolutionnaires. Que s’est-il passé pendant ces 26 mois ?

C’est cette période de sa vie, bizarrement peu traitée par ses biographes, que Raoul-Marc Jennar nous raconte dans ce livre : « Comment Malraux est devenu Malraux » (1). Lire la suite »


Liên de Mê Linh. Jean Marc Turine

liendemelinhUn cri de douleur, de rage et d’amour.

Le romancier et réalisateur Jean Marc Turine présentait, jeudi dernier à la librairie Papyrus, son dernier livre, Liên de Mê Linh, en présence des responsables des éditions Esperluète.
Parmi les gens de ma génération, nombreux sont ceux qui furent éveillés à la conscience politique par la guerre du Vietnam. Nous avons pu la croire achevée en 1975.
Il n’en est rien.

Lire la suite »


Un concert à ne pas manquer

unnamedBonjour à tous,

Le mardi 20 janvier 2015, concert au Théâtre de Namur du groupe Al Manara, composé de 12 musiciens palestiniens et belges. Entre musiques du monde et symphonies, sur des textes choisis dans l’oeuvre du grand poète Mahmoud Darwich.

Lire la suite »